Église Évangélique
de Pentecôte
des Clayes-sous-Bois
Vraie ou fausse nouvelle ?
« Fake news », ce nouvel anglicisme, désigne les fausses nouvelles qui circulent sur les médias contemporains que sont les réseaux sociaux, mais aussi les chaines de télévision et de radio. Un flux incessant d’informations est à tout moment disponible sur nos téléphones et nos ordinateurs. Les moteurs de recherche présentent en permanence des nouvelles provenant du monde entier à grand renfort d’images et de vidéos sur tous les sujets : sport, culture, politique, société, people, tout y passe. Si bien qu’il est difficile de prêter vraiment attention à tout ce qui nous parvient de l’extérieur. Nous passons en effet sans cesse d’une chose à l’autre, et c’est alors à qui dénichera la nouvelle la plus étonnante pour la transmettre aussitôt à son réseau de relations sur Internet, sans même penser à vérifier le bien-fondé de la nouvelle ainsi relayée. Des fausses nouvelles ou des fausses informations peuvent alors avoir de grandes conséquences sur la société.

Cependant, ne nous y trompons pas, les canulars ont toujours existé. La publication d’informations incomplètes ou partiales destinées à influencer d’une certaine manière l’opinion n’est pas arrivée avec les réseaux sociaux. Ceux qui ont de l’autorité ou du pouvoir ont souvent profité de leur position pour mentir à des degrés divers, et ainsi manipuler les foules ou les peuples à leur profit.

La première fausse nouvelle de l’histoire nous est contée dans la Bible. Le serpent, c’est-à-dire le diable, a dit un jour à Eve : « Dieu a-t-il réellement dit : "Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin " ? (…) Vous ne mourrez pas ; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal » Genèse 3 :1. Ce discours fut le prototype d’une fausse nouvelle extrêmement subtile car contenant une certaine dose de vérité. Ce discours a entraîné Adam et Eve dans une vraie catastrophe morale, spirituelle et économique dont les effets se sont propagés jusqu’à aujourd’hui.

Heureusement, Dieu le Créateur, dans son immense amour et par sa toute-puissance a déposé sur le réseau mondial, il y a 2000 ans, une autre nouvelle, une vraie nouvelle, une BONNE NOUVELLE : « Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle » Jean 3 :16. Et ce qui est formidable, c’est que l’auteur de cette nouvelle ne se cache pas sous un pseudonyme ! Il s’adresse à nous en se révélant par son Fils Jésus qui dira : « Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres. » Jean 14 :10.

Dans le flot continu d’information qui inonde la planète, il n’existe qu’une seule vraie bonne nouvelle capable de sauver le monde, la bonne nouvelle de l’évangile, publiée et authentifiée par le Christ Jésus, afin de nous offrir le pardon des péchés et la Vie Eternelle.